Passer au mode « cliquez et ramassez » : une nécessité pour les détaillants d’ici

Dans le cadre d’une conférence présentée récemment (« Perspectives sur le commerce de détail - Montréal 2015 », conférence tenue le 19 mai 2015), les spécialistes de la firme de conseil Deloitte tentaient d’expliquer les raisons justifiant la disparition de bannières commerciales pourtant implantées ici depuis longtemps ainsi que l’échec de l’introduction de chaînes américaines en sol canadien. Comment expliquer l’échec d’entreprises et de marques telles que Target, Bombay, Sony, Future Shop, Mexx, Jacob?

Parmi quelques raisons d’ordre stratégique, ces experts révèlent que l’absence d’une stratégie pertinente en eCommerce aura constitué la principale pierre d’achoppement pour ces détaillants réputés. En clair pour les experts : tout détaillant de brique et mortier doit progressivement devenir « multicanal » (« Omni Channel ») afin de souscrire aux attentes du nouveau client, qui magasine différemment.

Est-ce à dire qu’il faut tenter de concurrencer Amazon (pour prendre un exemple qui n’a rien d’aléatoire) sur le terrain et selon les règles du jeu que cette entreprise a elle-même établies? Bien sûr que non! Inutile d’en débattre, ce qui ne signifie pas pour autant que tout est joué.

En effet, une stratégie émerge selon les experts et représente de plus en plus l’élément clé du nouveau modèle d’affaire de magasins à succès et c’est le modèle «cliquez et ramassez » (« click & collect »). Cette façon de faire capitalise sur l’avantage que procure une bonne localisation de magasin auprès des consommateurs de la localité (parce qu’ils y vivent ou y circulent), couplé à la présence de ce même magasin dans l’espace du eCommerce. Cette stratégie réconciliant présence physique/présence virtuelle permet au détaillant de conquérir de nouveaux marchés, mais permet surtout de fidéliser ses clients naturels (et limiter les fuites commerciales).

En fait Amazon comprend si bien l’attrait de ce modèle que maintenant l’entreprise cherche elle-même des moyens de développer sa présence physique (« location, location, location! »)

Exploitez pleinement votre localisation et passez en mode « cliquez et ramassez »!

Avec facilité, fiabilité et de manière très abordable, SlashLocal offre une solution de commerce géo-localisé qui permet au détaillant de toute taille de vendre ses produits et services en ligne tout en incitant sa clientèle à passer en magasin.

Fidéliser les clients dans sa zone primaire

De tout temps les commerces ont cherché à fidéliser leurs clients, en particulier les clients « naturels », dans ce qui est appelé leur zone d’achalandage primaire. Cette zone, de laquelle le commerce puise 80% de ses clients, correspond à un cercle plus ou moins concentrique autour de la localisation du commerce.

Or, le commerce électronique transcende ces zones géographiques et occasionnent pour les magasins physiques des fuites commerciales de plus en plus significatives, qui débouchent parfois sur la faillite pure et simple…

Afin de ramener leurs clients qui « s’égarent » en faisant affaires avec des commerces virtuels, il est urgent que les commerces se dotent eux-mêmes d’outils de eCommerce leur permettant de dialoguer et d’être très présents auprès des clients naturels de leur zone primaire.

Grâce à SLASHLOCAL, conservez vos clients, enrichissez vos relations d’affaires et limitez les fuites commerciales.

Facilement, en toute sécurité et pour pas cher, SLASHLOCAL vous permet d’exploiter de nouvelles possibilités commerciales. Renseignez-vous!

SLASHLOCAL : une solution de eCommerce pour les magasins indépendants et petites chaînes

Des statistiques récentes émanant du CEFRIO (Source : http://www.diagnostic.detailquebec.com/) démontrent la progression du commerce électronique au Québec durant les dernières années. Avec inquiétude, les commerçants d’ici constatent l’étendue et la croissance des fuites commerciales, au profit de firmes étrangères et de grands distributeurs, les grandes enseignes « brique et mortier » organisant leur riposte aux entreprises dont le modèle d’affaires était encore récemment purement virtuel.

En outre, alors qu’on voit tous les grands joueurs commerciaux se lancer dans la mêlée, le sondage révèle aussi que les consommateurs ont une moins grande confiance dans les sites des petits commerçants.

Ce contexte est difficile à vivre et devient de plus en plus préoccupant, en particulier pour les marchands indépendants et chaînes de taille réduite. On ne peut tout simplement plus se permettre de ne pas être « en ligne » ou même de rester en attente le temps de voir ce qui va se passer – les faillites récentes de plusieurs bannières de renom témoignent de l’urgence d’agir. Le problème, c’est que les petits commerçants ne disposent pas des moyens suffisants pour concurrencer les grands et se donner une plateforme forte et de qualité afin de faire du commerce électronique.

SLASHLOCAL vient combler ce besoin.

Développée sur une plateforme fiable et sécuritaire par Devlinea, une firme d’ici, SLASHLOCAL est une application de vente et d’achat utilisable tant sur Mobile que sur le Web. Il s’agit d’une solution intégrée qui permet à un magasin de réaliser chacune des étapes de vente depuis l’affichage des produits et services et la publicité, jusqu’à la transaction complétée.

SLASHLOCAL permet de communiquer et d’entretenir une relation directe avec ses clients pour fidéliser et éviter les fuites commerciales. SLASHLOCAL permet aussi d’attirer de nouveaux clients qui remarqueront la présence des offres du commerce sur la carte de la localité où ils se trouvent.

SLASHLOCAL est actuellement en phase de pilote et sera disponible dès 2015. Gratuite pour les acheteurs, l’application sera disponible à un prix extrêmement réduit pour les commerçants, selon différentes formules (dont une gratuite).

Inscrivez-vous pour être parmi les premiers à en profiter !