Le consommateur est une bête d’habitude (qui ne demande qu’à se simplifier la vie)

Au fil du temps, le consommateur a été étudié sous toutes ses coutures par les gens de marketing. On reconnaît qu’il change maintenant à très grande vitesse sous l’effet combiné de nouvelles tendances. Parmi ces tendances, la vitesse accrue est certainement un changement majeur et croissant qui alimente le stress et se répercute en un essoufflement des individus, un manque de disponibilité chronique et une intolérance à ce qui n’est pas efficace, rapide, voire immédiat. Une autre évolution parallèle est la familiarisation croissante avec des technologies qui évoluent très rapidement et attirent notamment en raison des gains de temps et d’efficacité qu’elles font miroiter.

Ces deux facteurs se conjuguent et ne vont pas sans encourager de nouvelles façons de consommer. Le commerce électronique et maintenant, le commerce mobile, exercent un attrait irrésistible qui amène les consommateurs à d’abord faire un premier essai, puis à progressivement banaliser le commerce électronique pour effectuer l’achat de produits et services d’un spectre de plus en plus large.

Cette nouvelle tendance est-elle réversible? Les clients reviendront-ils ou sont-ils perdus pour toujours?

Pour nous aider à répondre à ces questions, il importe de considérer que le consommateur demeure fondamentalement une « bête d’habitude » et, corollaire, le consommateur cherche constamment comment il peut se simplifier la vie. S’il a déjà acheté sur le Web ou via Mobile, il en fera bientôt une habitude – à condition bien sûr que l’expérience soit positive!

Cela dit, le consommateur continuera d’acheter localement parce que pour lui, cela est commode et procure une solution immédiate.

La leçon à retenir pour tout magasin « brique et mortier »?

Il y a urgence de mettre en place une solution de commerce électronique pour supporter votre présence locale et faciliter les transactions. Cette solution existe avec SLASHLOCAL. Elle est facile, sécuritaire et pas chère. Renseignez-vous !